04 de September de 2019
Photo: Mark Makela / Stringer/ Getty Images

Lors d’un acte de campagne de sa pré-candidature à la présidence des USA pour le Parti Démocrate, le sénateur Bernie Sanders a affirmé qu’il maintient son compromis avec la lutte pour la liberté de l’ex-président Lula et que, si élu, son gouvernement va chérir une politique extérieure basée sur la démocratie et les droits humains, s’éloignant des gouvernements autoritaires, comme celui de Jair Bolsonaro.

Il a déclaré : « Certains parlementaires ont écrit aux autorités brésiliennes leur demandant la libération de Lula, une revendication que j’appuie très fortement. Les États Unis doivent mener une politique extérieure basée sur la démocratie et les droits humains, l’opposé de ce que fait Trump fait maintenant, renforçant des gouvernements autoritaires, comme au Brésil »
Sanders a été interrogé sur « Comment un gouvernement Sanders gèrerait les leaders autoritaires et leur impact dans le monde ? », dans une question qui traitait de l’ascension de l’extrême-droite dans le monde et de «l’enquête véreuse» qui a été montée contre le « populaire ex-président Lula».

En juin, le sénateur a demandé l’annulation de la condamnation de Lula en raison des reportages de la Vaza-Jato qui ont révélé un complot secret derrière l’Opération Lavage-Express.

Il a alors dit : » Aujourd’hui il est plus que jamais évident que Lula a été arrêté dans un procès politisé qui lui a dénié un jugement équitable et l’attendu procès légal en bonne et due forme. Pendant sa présidence, Lula a supervisé d’énormes réductions dans la pauvreté et continue à être le politicien le plus populaire du Brésil. Je suis avec des leaders politiques et sociaux de tout le monde qui demandent au système judiciaire brésilien de libérer Lula et d’annuler sa condamnation. »

Regardez ci-dessous le moment où Sanders défend Lula Libre.

Fórum | Traduit par Marc Cabioch.