30 de August de 2019
Presse/MST

Le géographe britannique David Harvey, reconnu comme un des plus grands penseurs du moment, a participé ce lundi 26 à un débat sur la nouvelle conjoncture internationale à Armazém do Campo-SP, du Mouvement des Travailleurs Ruraux Sans Terre (MST) et a signé le manifeste qui demande la libération de l’ex-président Lula, injustement emprisonné depuis plus de 500 jours.

Un des penseurs marxistes les plus influents en raison de sa connaissance d’avant-garde sur les dynamiques du capital, Harvey se manifeste en défense de la libération de l’ex-président Lula depuis sa condamnation et, ce lundi, a ajouté son nom à la pétition promue par le Comité Lula Libre qui demande l’annulation du jugement de l’ex-président. Le manifeste compte déjà plus de 90 000 signatures.

L’auteur de « La Condition postmoderne », indiqué par le journal Independent comme un des 50 ouvrages les plus importants de non-fiction publiés depuis la 2ème guerre mondiale, est aussi signataire de la pétition « No More Trump/Não Mais Trump/Plus jamais Trump », qui demande la fin du blocus économique mis en place par les États-Unis contre le Venezuela. Cet embargo est considéré comme la cause principale de la crise économique que vit le pays voisin.

Regardez la vidéo :

Légende vidéo : Lula n’aurait jamais dû être emprisonné. Il ne devrait pas être en prison. Il devrait être relâché immédiatement. Il est un des grands leaders de la classe travailleuse dans le monde et je crois que son emprisonnement est un signe de l’état de désespoir dans lequel se trouve le capital pour éviter les voix opposées à leur domination. Alors libérez Lula maintenant !

Fórum | Traduit par Marc Cabioch.