19 de September de 2019

Aujourd’hui, le 19 septembre, s’est ouvert le procès contre Jean-Luc Mélenchon au tribunal de Bobigny, banlieue de Paris.

Le leader de la formation politique française la France Insoumise, qui pendant ce deuxième semestre de 2019 a fait une tournée en Amérique latine et a visité l’ex-président Lula en prison vers la mi-septembre, affirme être lui-même victime de Lawfare. Mélenchon a attiré l’attention sur le fait que le procureur qui a ordonné les perquisitions judiciaires contre lui a récemment rendu visite au ministre Moro, avec comme objectif de resserrer des projets de coopération policière et judiciaire entre le Brésil et la France.

Depuis l’aube de ce jeudi 19, les radios et télévisions françaises annoncent le jugement de Mélenchon, rapprochant l’affaire avec ce qu’a dû affronter Lula da Silva ces dernières années, c’est-à-dire l’utilisation de la justice à des fins politiques.

En réponse à l’ouverture du procès, les membres du Comité Parisien de Solidarité à Lula se sont joints aux plus de 200 manifestants qui ont réalisé un acte contre la judiciarisation de la politique en France et au Brésil, dans la foulée des mouvements internationaux #StopLawfare e #LulaLivre.

Regardez les photos:

Texte et photos: Comité Parisien de Solidarité à Lula | Traduit par Marc Cabioch.