08 de August de 2019

Le Comité International Lula Libre de Genève a protesté ce jeudi 08.08.2019, contre encore un chapitre de la persécution politique et judiciaire à l’égard de l’ex-président Lula.

Hier (le 7), la juge Carolina Lebbos a décidé de déplacer Lula, à la demande de la Police Fédérale, subordonnée à l’ex-juge et actuel ministre de la Justice et Sécurité Publique, Sérgio Moro. La décision de Lebbos a établi le transfert de l’ex-président Luiz Inácio da Silva vers un établissement pénitentiaire commun dans l’état de São Paulo, sans garantir son droit à une salle d’état-major [NdT: une salle polyvalente aménagée à cet effet dans une caserne], exposant ainsi une claire tentative d’isoler Lula encore plus dans sa condition de prisonnier politique.

La décision a été révoquée par la Cour Suprême brésilienne le jour même, mais avant que tout cela ne se passe, le Comité de Genève a réalisé une manifestation-éclair et a dénoncé un attentat de plus aux droits civils et politiques de l’ex-président. Face au Consulat brésilien à Genève, les membres du Comité ont lu une note officielle faite par le président du Parti des Travailleurs, distribué des pamphlets et ont produit une vidéo pour dénoncer à la communauté cette farce judiciaire au Brésil.

Voyez les photos:

Texte et photos: Le Comité International Lula Libre de Genève

Traduit par Marc Cabioch.