05 de December de 2019
Photo: Nelson Almeida/AFP

Mercredi, le juge fédéral brésilien Marcus Vinicius Reis Bastos a acquitté les anciens présidents brésiliens Luiz Inacio Lula da Silva et Dilma Rousseff, ainsi que d’autres membres du Parti des travailleurs (PT), dans le dossier connu sous le nom de “la petite bande du PT”.

Les procureurs avaient accusé les dirigeants du PT de constituer une organisation criminelle pour financer le parti.

Le juge a également acquitté les ministres des finances de leurs gouvernements respectifs, Antonio Palocci, Guido Mantega et le trésorier du parti, João Vaccari Neto, a annoncé à O Globo.

La plainte a été déposée en 2017 par l’ancien procureur général Rodrigo Janot.

L’accusation soutenait que les accusés travaillaient ensemble et de manière coordonnée pour financer illégalement le PT.

Cependant, dans sa décision, le juge affirme qu’il n’y a aucune preuve d’une telle activité criminelle et considère l’affaire comme une “tentative d’incrimination de l’activité politique”.

«Devant un juge impartial, nous avons obtenu aujourd’hui l’acquittement pur et simple de Lula», a déclaré l’avocat de Lula, Cristiano Zanin, sur son compte Twitter.

Une décision en troisième instance pourrait encore conduire Lula da Silva à la prison, puisque la semaine dernière, le Tribunal Régional Fédéral de la 4ème Région (TRF4) a décidé de porter à 17 ans et un mois d’emprisonnement la peine à l’encontre de l’ancien élu pour soupçon de corruption et blanchiment d’argent dans le cas de la «propriété d’Atibaia» à São Paulo.

RT | Traduit par Francis Gast.