Ler em português | Read in English | Leer en español

1. Le président national du Parti des travailleurs, la sénatrice Gleisi Hoffmann (Parana), a annoncé aujourd’hui que la lutte pour la liberté de l’ancien président Luiz Inacio Lula da Silva se poursuivra comme l’un des principaux objectifs du parti. Suite aux imprécations barbares et grotesques du président élu Jair Bolsonaro contre Lula, elle a dit craindre pour la vie de l’ancien président, qui a été condamné sans preuves ni preuves par le juge Sérgio Moro. Gleisi a souligné le fait que Lula a droit à un procès équitable et a déclaré que la partie fera une demande pour une plus grande protection de sa vie et de sa personne. Lire la suite: http://www.pt.org.br/gleisi-resistencia-bolsonaro-temer/

2. Parallèlement à la décision de renforcer la lutte pour la liberté de l’ancien président Lula au Brésil et à l’étranger, les coordinateurs de Veillée Lula Libre ont décidé de renforcer la campagne de collecte de contributions financières à la résistance démocratique à Curitiba. Les contributions à la vigile peuvent être faites au moyen du lien ci-dessous: Junto con la decisión de fortalecer la lucha por la libertad del ex presidente Lula tanto en Brasil como en el extranjero, los coordinadores de la Veillée Lula Libre han decidido reforzar la campaña para recaudar contribuciones financieras a la resistencia democrática en Curitiba. Las contribuciones a la Vigilia se pueden hacer a través del siguiente enlace: https://vigilialulalivre.pt.org.br/cli/#/

3. Le «bonjour» lancé à l’ancien Président Lula à l’occasion du 207ème jour de lutte démocratique à Curitiba, qui comprenait l’ajout de nouveaux slogans ainsi que ceux utilisés pendant plus de six mois pour la libération de l’ex-Président. À compter d’aujourd’hui, peu après les salutations de l’ancien président, les militants de la vigile de Lula libre crieront également: «Nous résistons!»

4. Un cercle de conversation a eu lieu au milieu de l’après-midi aujourd’hui sur le thème de la culture dans les circonstances actuelles. L’événement a été coordonné par Luzia Ferreira, professeure à l’Université fédérale de Paraná.

 

 

 

Share This